LES ACCOMPAGNEMENTS INDIVIDUELS

LES QUESTIONNEMENTS PERSONNELS

Doute, choix à faire, décision à prendre, surgissement ou résurgence d'un questionnement intime : autant de situations qui mettent parfois en difficulté la réflexion personnelle.

L'accompagnement proposé vise à faire émerger chez le sujet ses propres réponses en insistant sur la question du sens.

LES ÉCUEILS PSYCHIQUES

Chacun peut être confronté, dans sa vie privée ou professionnelle, à un événement qui va venir rompre l'équilibre jusque-là établi. Le stade de la simple préoccupation est dépassé, et le problème rencontré se met à encombrer l'esprit. Des sentiments inconfortables sont générés, la pensée est mise en impasse, et l'impression de buter sur quelque chose devient insistante.

Dans ce cas, l'accompagnement proposé vise à aider le sujet à recouvrer une souplesse psychique pour lui permettre de changer son rapport à la situation et, par là-même, de restaurer sa capacité à agir.

LE DEUIL

Le deuil est le processus psychique naturel et nécessaire par lequel nous parvenons à accepter la perte de quelque chose ou de quelqu'un qui a participé d'une manière ou d'une autre à notre construction. Il ne s'agit pas d'oublier mais d'intégrer ce qui est perdu à notre histoire passée. Lorsque ce processus s'enraye et reste en suspens, peut s'installer ce que l'on nomme un deuil pathologique qui va venir figer le sujet dans sa douleur.

L'accompagnement proposé vise à débloquer le processus naturel du deuil en aidant le sujet à se détacher de ce qu'il a perdu afin de lui permettre d'aller de l'avant. 

LE TRAUMATISME PSYCHIQUE

Connue depuis Janet (1889), Freud (1921) et Ferenczi (1930) mais répandue seulement à partir des années 80 dans l'opinion publique européenne, la notion de traumatisme psychique est désormais totalement galvaudée, à cause notamment d'un emploi médiatique outrancier et d'une confusion avec le post-traumatic stress disorder anglo-saxon, mal traduit en Français par état de stress post-traumatique.

En psychologie et en psychiatrie françaises, on définit le psycho-traumatisme comme un phénomène d'effraction des mécanismes de défense psychiques.

L'accompagnement proposé vise à aider le sujet victime d'un choc traumatique à mettre en mots l’événement à l'origine de son trauma. A travers la parole, du sens est trouvé, et le processus d'intégration de l’événement traumatique à l'histoire personnelle peut s'amorcer.  

SUIVI SPÉCIFIQUE DES PERSONNALITÉS LIMITES

Identifiés dans les années 70 par Anzieu et Pontalis en France, et par Green aux Etats-Unis, les organisations psychiques dites limites abritent des mécanismes de fonctionnement privilégiés destinés à contenir tant bien que mal les angoisses générées par des failles  narcissiques dans la construction personnelle. Parfois ces mécanismes opèrent de manière plutôt vertueuse, et parfois ils se rigidifient, entraînant notamment des difficultés dans le rapport à l'autre.

Ainsi, si vous avez régulièrement le sentiment de ne pas percevoir clairement la frontière entre vous et le monde qui vous entoure, ou si vous en venez parfois à douter brièvement de votre propre existence, ou encore si votre rapport à l'autre se fait fréquemment sur le mode suis-moi, je te fuis ; fuis-moi, je te suis, peut-être disposez-vous d'une organisation psychique limite, comme nombre d'autres personnes.

Si les failles du Moi peuvent difficilement se combler à l'âge adulte, l'accompagnement proposé vise à permettre au sujet de mieux supporter le vécu d'étrangeté souvent ressenti et à tenter de rendre plus souples les mécanismes de défense contre l'angoisse.

LA DÉPRESSION ET ETATS ASSOCIÉS

On considère que le modèle type du syndrome dépressif correspond au tableau clinique suivant :

  • Humeur dépressive : idées noires, dévalorisation, sentiment de culpabilité ;

  • Inhibition ou ralentissement psychomoteur : diminution de l’intérêt ou du plaisir pour les activités, fatigue, perte d’énergie, difficultés de concentration ;

  • Signes somatiques : troubles du sommeil et de l’appétit, douleurs physiques diffuses.

Dans la réalité, la dépression recouvre des formes diverses à intensité variable, parfois associées à d'autres manifestations psychopathologiques comme par exemple les accès maniaques (états inappropriés et plus ou moins intenses d'excitation) ou mélancoliques (épisodes de douleur morale intense qui font courir des risques suicidaires majeurs).

Dans ces cas, l'accompagnement proposé vise à aider le sujet à élucider les sources de l'apparition de la maladie, celle-ci étant considérée comme la seule réponse que le psychisme ait pu trouver à une problématique affective perçue comme insoluble. Cet accompagnement pourra s'effectuer en  collaboration avec un médecin psychiatre dès lors qu'une prescription médicale s'imposera, notamment pour permettre au sujet de suivre utilement la psychothérapie. Un avis médical en amont pourra en outre parfois être nécessaire pour évacuer toute cause organique éventuelle. 

L'ÉPUISEMENT PROFESSIONNEL (BURNOUT)

Tout comme la notion de traumatisme psychique, l'anglicisme burnout est trop souvent employé sans précaution et sans discernement. A tel point que l'on pourrait parfois avoir le sentiment que, désormais, tout est burnout.

Le syndrome d'épuisement professionnel, ou burnout syndrom, correspond à un tableau clinique dont les trois grandes dimensions et les conséquences cliniques sont bien identifiées depuis son apparition dans les années 70 aux Etats-Unis : épuisement émotionnel, perte d'empathie (les autres ne sont plus perçus comme des personnes mais comme des choses) et diminution de l'accomplissement personnel (doute sur ses propres capacités entraîné par la perte d'efficacité). La convalescence dure plusieurs mois et certaines atteintes psychiques (cognitives, notamment) peuvent être permanentes.

L'accompagnement proposé vise à restaurer un équilibre psychique en aidant le sujet à comprendre ce qui, notamment dans son rapport au travail, a contribué à le faire tomber malade. Dans l'investigation, il sera tenu compte de la structure de personnalité, de l'histoire personnelle et des interactions entre sphère professionnelle et sphère privée.

Cet accompagnement pourra s'effectuer en collaboration avec un médecin psychiatre et le service de médecine du travail. Souvent, un traitement médicamenteux sera nécessaire pour permettre au sujet de suivre utilement la psychothérapie.

A l'issue de l'accompagnement, un avis pourra être émis sur la capacité manifeste du sujet à reprendre une activité professionnelle sans mettre en danger sa santé psychique.

DÉTECTION DES DIFFICULTÉS PSYCHIQUES ET DES SYMPTÔMES PSYCHOPATHOLOGIQUES

Quelle que soit la demande d'origine, la santé psychique est la préoccupation première. Particulièrement, des mises en relations avec d'autres praticiens pourront être suggérées ou effectuées avec l'accord du patient dès lors qu'une problématique psychique nécessitant une prise en charge spécifique ne relevant pas de mon champ de compétences aura été détectée. 

PRÉVENTION DE LA CRISE SUICIDAIRE

Membre du dispositif APESA, réseau de prévention de la crise suicidaire chez les chefs d'entreprise en difficulté.

LES INTERVENTIONS

INTERVENTIONS EN PSYCHODYNAMIQUE DU TRAVAIL

Interventions de type recherche-action au sein des structures privées ou publiques de toute taille pour répondre :

  • aux situations collectives et individuelles de mal-être au travail ;

  • aux situations de conflit ;

  • aux difficultés rencontrées à l'occasion des réorganisations.

FORMATION
  • Sensibilisation à la santé psychique au travail et prévention des risques psychosociaux (RPS) à destination de toute structure professionnelle et de ses managers.

  • Sensibilisation et formation à la démarche réseau en situations de transition professionnelle.

ANALYSE DE PRATIQUE
  • A destination des collectifs et groupes de travail au sein d'une même structure ou d'une même entité (publique ou privée).

  • A destination des groupes d'individus exerçant le même métier ou confrontés dans leur activité à des situations et des questionnements de même nature.

© 2018 by Anthony Affilé psychologue